Sorties "GRANFONDO 2018"

Référent  Hervé FERMIN

06 49 45 96 94

fh.newsai.34290@gmx.fr

 A la randonnée "La Védassienne", les "GrandFondistes" du jour, Lucien, Christophe du Club de Montagnac, Jean-Antoine et Hervé FERMIN, le photographe. 

 

----------------------------------------

  Samedi 23 et Dimanche 24 juin  2018   

 

Bagnères-de-Luchon / Bayonne

Traversée des Pyrénées

 

 Commentaire d'Hervé FERMIN

 

 LUCHON-BAYONNE

  47éme édition de la formule randonnée sportive

  

Challenge réussi avec mention parfaite pour la météo : un ciel resplendissant qui a illuminé les Pyrénées et cela tout ce week-end du 23 et 24 Juin 2018

  

Ce fut une excellente expérience qui m'a fait prendre une revanche sur une catastrophique « étape du tour 1994 LOURDES / LUZ-ARDIDEN »

  

Un parcours grandiose pour cycliste polyvalent avec un premier tronçon de haute montagne afin de  rentrer tout de suite dans la légende des cols Pyrénéens, un deuxième dans le Béarn sur profil majoritairement plat pour rouleur où l’on peut aussi profiter de l’aspiration d’un bon groupe et un troisième et dernier dans le pays Basque très vallonné : dans le jargon du cyclisme, cela s’appelle un profil de route « casse pattes ».

 

Sur le parcours, vous trouverez 4 gros ravitaillements : Au sommet du col d’ASPIN, dans le bas de la descente du col du Tourmalet 2 km avant le village de Barèges, sur le sommet du col du SOULOR et le dernier sur le sommet du col d’OSQUICH.

  

Voici des précisions concernant la répartition du kilométrage de ce profil du parcours de « Luchon/ Bayonne » : 

Au préliminaire du départ de BAGNERES-de-LUCHON, le premier tronçon, pour grimpeur, rentre directement dans la légende des cols Pyrénéens. Cela représente 141km après avoir enchaîné le col de PEYRESOURDE, le col d'ASPIN, le col du TOURMALET, le col du SOULOR, le col de l'AUBIQUE et le fameux "Cercle de la mort".

 

Le deuxième tronçon roulant de la région du Béarn de Louvie-Juzon en passant par OLORON-  SAINTE-MARIE jusqu'au pied du col d’OSQUICH, c’est 70km où j'ai pu mettre à profit mes capacités de rouleur.

  

Le troisième tronçon final dans le pays Basque, "avec des bosses" du pied du col d’OSQUICH à l’arrivée de BAYONNE, cela représente 80km. Le col d’OSQUICH avec 500m d’altitude et une distance d’ascension de 7km, il ne faut pas le sous-estimé. Au km 240,  il est souvent difficile de trouver les bonnes sensations dans ses réserves pour assimiler un nouvel et dernier gros effort de 20 minutes pour les plus vaillants, et 45 minutes pour les plus fatigués. 

Enregistrement du compteur : 327 km avec 5872m de dénivelé (Strava sur-estime le dénivelé).

  

Un départ de BAGNERES-de-LUCHON programmé trop tard par l’organisation à 6h30, je suis arrivé avec la nuit sur BAYONNE à 23h31.

 

L'idéal serait un départ vers 5h00/5h30. Le SOULOR à 14h00 de l'après-midi sous une température de 34°C m'a été très difficile. L'organisateur au contrôle/ravitaillement du SOULOR avait d'ailleurs prévu des chaises pour les cyclos fatigués, beaucoup de boissons, des morceaux de pastèques rafraichissantes et beaucoup d'autres produits sucré ou salé.

 

De mon avis, dans un comparatif d’heure de selle de ce raid de LUCHON/BAYONNE, pour tout cycliste, quelle que soit la catégorie, le temps de pédalage et d’accomplissement est équivalent à la réalisation d’un Brevet cycliste de plus de 400km.

 

Donc, pour ce périple entre LUCHON/BAYONNE, c'est une expérience à conseiller avant de s’aventurer sur un parcours très exigeant comme par exemple Le « Tour du MONT BLANC » cyclo de 330km avec 8000m de dénivelé, délai maximum de 19h.

  

Pour cette édition du LUCHON/BAYONNE 2018, il y avait près de 1300 partants, un peloton composé au 2/3 d’Espagnols (Mais où sont les Français).

 

Il est à noter aussi la présence de quelque féminines avec un énorme talent.

 

Une randonnée sous l’égide de la FFCT, avec 2 formules de réalisation, soit en sportif sur la journée, soit en cyclotouriste sur 2 jours.

  

Même si c’est une organisation de la FFCT, côté performance du chrono sans classement, il y avait de la jeunesse avec la capacité d’accomplir ce parcours phénoménal de 326km avec 5800m de dénivelé en moins de 12h, ce qui nous donne une excellente moyenne de plus de 28 km/h.

  

Une autre précision sur le déroulement de cette édition 2018 de BAGNERES-de-LUCHON à BAYONNE ; à la suite d’un énorme affaissement de terrain où la route a été emportée près de la station de ski de Gourette, le tracé du parcours a été exceptionnellement modifié comme suit :  après avoir passé le col du Soulor, nous avons emprunté la route D126 de Ferrières afin de rejoindre Jouvie-Juzon pour retrouver l’itinéraire initial.

  

----------------------------------------------

  

Pour ceux qui seraient intéressés pour participer à l’édition de 2020, concernant la logistique de l’aller et retour entre le point de départ et de l’arrivée, l’organisation a pensé à tout :

 

- En laissant la voiture à Bayonne, vous trouverez des bus pour amener les participants et bagages au départ de Bagnères-de-Luchon.

 

- Les vélos sont transportés par camion.

 

-L’organisation vous propose à Luchon un hébergement en demi-pension.

 

Pourquoi est-ce une Étape mythique ?!

 

C’est en rapport du tracé du parcours de la toute première étape Pyrénéenne du Tour de France en 1910.

 

Pour comprendre et se donner une idée des conditions de roulage sur les routes de l’époque du début du siècle dernier, je vous suggère de lire l’article qui accompagne ce lien : Etape 10 : Luchon

 

Ce serait bien qu'il y ait une équipe VCLL pour l'édition 2020 !

 

 

 

-----------------------------------------------

 Dimanche 3 juin  2018

 

 Rando-sportive « La Marmotte d'Olt »

 Plusieurs parcours.

Parcours XXL choisi

Heure de départ : 7h pour ce parcours

Lieu de  départ : Place du Cours à Saint-Géniez-d’Olt

Distance : 200 km  selon  avec une dénivelée positive 3194m  

 

Si vous êtes intéressés, merci de ne pas oublier de m’avertir de votre participation au 06 49 45 96 94.

 

---------------------------------------------------------------------

Samedi 26 mai 2018

 

 Brevet des Randonneurs Mondiaux « BRM 300 »

organisé par « le Vélo-Club des Albères »  à Argelès-sur-Mer

dans les Pyrénées Orientales (66) 

 

Lieu de  départ : Local du Club

1 avenue du 11 novembre, 66700 Argelès-sur-Mer.

Heure de départ : 6h.

Distance : 300 km avec une dénivelée positive de 2000m.

  N°OpenRunner : 7387280.

 

Si vous êtes intéressés, merci de ne pas oublier de m’avertir de votre participation au 06 49 45 96 94.

 

 Commentaire d'Hervé FERMIN

 

" Seul représentant du VCLL, la journée a été compliquée mais pas « galère » car j’étais bien physiquement.

 Sous une pluie fine et une température douce (17°C), quinze cyclistes étaient au rendez-vous.  J’ai eu du mal à trouver le lieu de départ le matin, du coup j'ai raté le départ commun d'un groupe de 7. 

A 6h30, après avoir attendu un autre partant, je me lance seul sous cette pluie fine, je n'aime pas me déplacer pour rien. Je suis bien équipé : genouillères, sur-chaussures de pluie, blouson « GORETEX », j’ai à manger et à boire et le moral à « donf ». 

Le 1er problème intervient rapidement : se diriger avec la feuille de route, ce n’est pas toujours évident sur certains carrefours car on est toujours à se demander si c'est la bonne route, d'où perte de temps. 

Au bout d'une 1/2 heure la pluie s'arrête. Le 2ème problème apparait au km 20. En effet,  le compteur inscrit des données bizarres : un coup, je suis à 21 km/h puis immédiatement après à 6km/h puis 34 puis 11 et ceci sans arrêts. Bon on fera sans !

Au 35ème kilomètre, dans la montée de la côte de Cantallops, un bel orage éclate avec tonnerre, éclairs, grosses gouttes puis pluie et enfin grêle. La température a chuté. Mais qu'est-ce-que je fais là ! Il me passe alors par la tête l'envie de faire demi-tour mais un voile de ciel bleu au loin me fait espérer des heures meilleures, me confortant dans l’exactitude des prévisions « météo » consultées la veille. 

En effet après Cantallops c'est fini, le soleil et la chaleur reviennent ! …et même mon compteur se remet à marcher. 

Au 1er point de contrôle à Rosas, le restaurant où doit se faire le pointage est fermé. Alors je fais tamponner ma carte de route dans une station-service et je fais le plein des bidons. Je ne m'attarde pas car la remontée de Rosas vers le point culminant du parcours va se faire sur des routes rectilignes avec un vent défavorable aussi c'est reparti : « Castello-d'Empùries », « Peralada », « Pont-de-Molins », ça roule toujours, la chaleur monte 28/29°C !

A partir de « Biure », j'attaque la partie ascensionnelle du circuit pendant 30 km, ça monte, descend un peu, remonte, redescend etc , c'est cassant pour les jambes cette irrégularité !!

Vers « Darnius », je rattrape un cycliste avec un vélo-couché,  parti quand j'arrivais à Argelès-sur-Mer le matin. Il avance doucement, j'engage la conversation et il me dit qu'un petit groupe est devant.

Enfin de la compagnie !!! Après 110 km, ça va faire du bien. Je rattrape prestement ce petit groupe de 6 cyclistes et fais connaissance. Nous avançons à un rythme qui ne me convient pas, un faux rythme. Avec Rodolphe, le cycliste d'Avignon dont je viens de faire connaissance, nous décidons de rouler à une vitesse légèrement plus élevée, quitte à attendre le groupe au prochain contrôle au kilomètre 160  à Amélie-les-Bains. En fait, nous roulerons 180 kilomètres ensemble jusqu'à l'arrivée.

Rodolphe, cycliste sympathique de 1m 90, est meilleur grimpeur au train que rouleur, il sera « juste » physiquement sur cette distance aussi j’ai passé les 3/4 du parcours à assurer le train surtout lors des parties ventées. Au kilomètre 138, nous arrivons en haut du Col de Coustouges, point culminant 830m. Nous entamons alors une longue descente jusqu'à Amélie-les-Bains. Je mène le rythme, le revêtement est très bon, la descente est sinueuse, ombragée et pas très large aussi j’enchaine les courbes et je me « régale ».

Nous rejoignons ensuite la D115, Arles-sur-Tech et Amélie-les-Bains. Le vent s'est renforcé et joue avec nous mais je maintiens un rythme de 35/40 km/h. 

A Amélie-les-Bains, le 2ème point de contrôle a lieu dans un bar. Avec Rodolphe, nous faisons une pause conséquente de 35 mn et nous nous ravitaillons comme il faut. Nous ne reverrons pas les autres cyclistes. Le reste du parcours va être une succession de plats et faux-plats où le vent violent grignotera petit-à-petit nos forces surtout dans les 50 derniers kilomètres où il sera bien défavorable. 

A partir de Salses-le-Château, nous retombons sur le 1er problème : prendre la bonne direction sans se tromper. Nous ferons un peu de TVA mais très légère, par contre nous perdrons beaucoup de temps dans l'histoire (près de 35mn). 

Voici comment peut se passer un BRM 300 km.

Lien pour visualiser le parcours parcours : https://www.relive.cc/view/1599317960

-----------------------------------------------------------------------

 Samedi 5 mai 2018

 

 Brevet des Randonneurs Mondiaux « BRM 300 »

organisé par « l’AC Clapiers »

en espérant que le temps soit de la partie.

 

Lieu de  départ : ASSAS

Heure de départ : 6h00

Distance : 300 km  avec une dénivelée de 3305 m.

Voir le site de Clapiers

 

Nous sommes déjà un groupe de 5 à y participer : 3 du VCLL et 2 "non  VCLL".

Si vous êtes intéressé, merci de ne pas oublier de m’avertir de votre participation au 06 49 45 96 94.

 

 Commentaire d'Hervé FERMIN

 

" Comment dire, ça c'est fait ! Au départ, il y avait 23 inscrits pour ce « BRM » dont 3 féminines avec un peloton principal de 18 cyclistes puis de 12 à partir d'Olargues dont 1 féminine, tous unis dans l'effort et la solidarité du groupe jusqu'à l'arrivée.

 

Merci à Gérald pour cette organisation, aux amis du Club : Lucien, Vincent et Christophe, à Olivier, fidèle des BRM de « l'AC Clapiers » pour son humilité, sa gentillesse et ses qualités d'athlète hors du commun et bien sûr merci aussi aux 6 autres cyclistes du groupe dont je ne dirai pas les prénoms de peur de faire des erreurs. Qu'ils me pardonnent !!

  Cela a été une belle journée de cyclisme.

 

Le départ s’effectua à 6h00 sous un ciel gris et un vent défavorable mais pas violent.

Du côté de Clermont/La Rouquette, une prise en charge du peloton par les cyclistes locaux "Pézenas/Montagnac" a eu lieu.

Du côté de Roujan jusqu'à Cessenon (2ème point de contrôle) une forte pluie était au rendez-vous. J'y ai vu un « Olivier » un peu frigorifié mais ne se plaignant pas. (Merci  au deux « Fabrice » du VCLL de nous avoir accompagnés sur quelques kilomètres et de nous avoir pris en photos à la cave de Neffiès. Merci aussi à l'épouse de Vincent pour ses encouragements malgré la pluie battante).

Se fut ensuite une ascension du col de Fontfroide au rythme de chacun avec le retour du soleil. (Là, j’ai pris « un gros coup de moins bien ». Heureusement, un regroupement en haut du col et un contrôle à la Salvetat-sur-Agout avec une pause prolongé m’ont permis de récupérer.)

Ensuite, durant les traversées de Nages et de Moulin-Mage, le vent devint favorable, les températures plus clémentes et un soleil radieux est apparu. Le retour s'effectua sans encombres si ce n'est une crevaison du côté de Rabieux mais les muscles de certains commencèrent quand même à « crier misère ». Sur cette 2ème partie de parcours, mes collègues de club ont effectué un remarquable travail pour l'avancée et la cohésion du groupe aussi je les en remercie.

A l'arrivée, après la photo « souvenir » pour clôturer cette belle journée, nous avons pris une petite collation bien méritée."

Lien pour visualiser le parcours : https://www.relive.cc/view/1552971360.

--------------------------------------

 Commentaire de Lucien CHAUMARAT

 

"Trois licencies du VCLL étaient au départ : Vincent DEBRUXELLES, Hervé FERMIN, Lucien CHAUMARAT accompagnés de notre ami Christophe PY de MONTAGNAC.

 

Vingt-trois cyclos se sont élancés dans cette aventure via La Taillade, Gignac, La Rouquette où nous croisons les deux « Fabrice » qui font demi- tour pour nous accompagner jusqu'au 1er contrôle à NEFFIES où quelques photos sont prises en leur compagnie.

 

 Puis la pluie s'invite très dense jusqu'à  ROQUEBRUN. Là, le temps s'améliore et nous grimpons le col de FONFROIDE sous le soleil.

 

Arrivés à mi-parcours au Contrôle de LA SALVETAT, nous sommes douze avec, parmi nous, une féminine qui terminera  le brevet dans notre groupe.

Arrivés au 5èmecontrôle à BRENAS, nous prenons la direction d’ARGELIERS et, après  quelques bonnes bosses, nous arrivons à ASSAS.

Il est 19h30, nos 300 km s'achèvent dans la bonne humeur."

-------------------------------------------------------------------------

 Samedi 14 avril 2018

 

 Brevet des Randonneurs Mondiaux « BRM 200 »

organisé par « l’AC Clapiers »

Heure de départ : 6h30

 Lieu de  départ : ASSAS

Distance : 200 km avec une dénivelée de 2275 m.

Voir le site de Clapiers

 

Si vous êtes intéressé, merci de ne pas oublier de m’avertir de votre participation au 06 49 45 96 94.

 

 Commentaire d’Hervé FERMIN

 

"Lucien et moi, nous ne sommes pas allés au Brevet des Randonneurs Mondiaux « BRM 200» organisé par le Club de Clapiers  pour cause de très mauvais temps.

 

 En remplacement, nous avons participé à  la randonnée de Saint-Jean-de-Vedas « La Vedasienne ».

 

Nous avons choisi le parcours de 119km. En comptant les Aller/Reour en vélo, nous avons parcouru 232 km ce jour-là.

 

Départ 5H55 avec les lumières, je récupère Lulu à BESSAN. Une surprise nous attendait  entre MARSEILLAN et MEZE : Ce que je prenais pour un gros chien dans la pénombre n’était autre qu’un gros sanglier qui détala en nous apercevant.

 

Après avoir rejoint Christophe PY à MEZE et Frédéric TESSIER du « Team Montagnac» à FABREGUES, nous sommes arrivés juste à l’heure du départ à 8H00 au « Chai du Terral » à SAINT-JEAN-de-VEDAS.

Là, nous avons retrouvé notre ami Jean-Antoine RICHARTE qui connait bien les routes du secteur.

 

Inscriptions prises sur le parcours de 119km et petit-déjeuner dégusté, nous voilà partis. Comme toute randonnée, c'est chacun pour soi. On roule à un  bon rythme remontant des cyclistes et des groupes jusqu'à un groupe de 8 d'entre-eux roulant à un rythme nous convenant.

Nous décidons de rester avec eux, apparemment c'est les fameux "sans-papiers". Toute la sortie le rythme est soutenu et pas très régulier, ce n’est pas l'idéal pour un « 200 ».

 

Nous finirons les cinquante derniers kilomètres de la randonnée tous les 4 ensemble à un rythme soutenu mais régulier.

 

Frédéric nous a quittés au 2èmeravitaillement, les autres étant un peu éparpillés. Nous profitons, comme il se doit, des deux ravitaillements sur le parcours ainsi que du « ravito/boissons fraiches » de l'arrivée pour récupérer un peu.

 

 Les premières chaleurs ont fait leur apparition en même temps que les premières rougeurs sur nos peaux blanchies par l'hiver. Quelques coups de « moins bien » se font aussi sentir à tour de rôle.

 

 Le retour de SAINT-JEAN-de-VEDAS à BESSAN fut aussi rendu plus compliqué par un vent défavorable sur ces cinquante-cinq kilomètres. Un arrêt « café » chez Christophe nous a été salutaire.

Au final, 8h25 de roulage et 10h01 au total."

-------------------------------------------------------------------------

 Samedi 10 MARS

 

 Reconnaissance du Parcours du Brevet AUDAX des 200km organisé par le VCLL. 

 

Heure de départ : 7h30

Lieu de  départ : Devant le stade municipal,

avenue de Plaisance à PEZENAS

Distance : 202 km  selon « OPENRUNNER » avec une dénivelée de 2550 m selon «OPENRUNNER3»

(STRAVA surestime la dénivelée positive.)

 

 Parcours

  1ère   partie :  Parcours n° 8215651 de 117km jusqu'à Hérépian.

  2ème  partie :  Parcours n° 8327952 de 85km d'Hérépian à Pézenas.

 

Durée estimative : 8h de roulage + environ 1h d'arrêt au total. (30mn d’arrêt « casse-croute » tiré de ses poches à  HEREPIAN et 30mn d'arrêts supplémentaires divers.)

 

L’allure sera régulière (base moyenne de roulage à titre indicatif : 24.5/25 km/h.) mais bien sûr, elle sera adaptée en fonction du groupe afin que tout le monde suive en intensité raisonnable.

Le but est de faire 8 heures de selle mais ce ne sera pas à une allure « Audax », il y a la journée du samedi 24 Mars pour cela.

 

Je recommande d'ailleurs de participer aussi au  Brevet AUDAX des 200km deux semaines plus tard le  samedi 24 mars 2018.

 

Ces deux sorties de 200km à allures modérées espacées de 15 jours vont permettre de finaliser la bonne base foncière que l'on a attaquée dès la mi-Janvier car à-fin Mars on en sera à la 6ème sortie de plus de 130 km.

 

Cela va permettre d'enchainer dès le mois d’avril soit des distances soit des dénivelées supérieures et d'être en bonne condition sur les fins de parcours plus courts.

 

Si, pour certain(e)s, la distance est trop importante, ils peuvent rentrer à partir d’HEREPIAN directement vers PEZENAS. Cela représentera alors un parcours de 150km.

 

 

Bien sûr, ne pas oublier de m'avertir de votre participation

au 06 49 45 96 94.

 

-------------------------------------------

   Commentaire d’Hervé FERMIN

 

"Cette reconnaissance n'ayant pu être effectuée le samedi 10 Mars à cause du mauvais temps, nous l'avons effectuée le Dimanche 11 Mars.

Vent léger et favorable au départ, nous avons joué avec un gros nuage noir jusqu'à LODEVE avec de la  bruine de temps en temps. Nous avons été plus salis par l'état des routes que par l'eau tombée du ciel. L’ascension du Col du Perthus s’est déroulée tranquillement en papotant. Au sommet, il y avait beaucoup de brouillard mais la température était correcte (entre 9 et 14°C).

Nous avons fait un arrêt important de 40’ à HEREPIAN pour nous restaurer (Un peu trop peut-être). L’après-midi, la température était agréable (21°C) aussi j’ai terminé la journée en cuissard court.

Au retour, nous avons eu un petit vent défavorable.

A l’arrivée, habitant VALROS, j’avais 219km au compteur (Brevet AUDAX : 202km + 17km Aller/Retour Pézenas) pour un temps de roulage de 8h40.

Merci à Jean-Antoine, Bernard, Lucien, Vincent et Christophe qui m'ont accompagné sur le parcours ainsi que Gilles et Eric qui ont fait un bout de chemin avec nous. (130km quand même pour eux)."

------------------------------------------------------------------------

 Dimanche 25 février 2018 

 

Participation à la « Randonnée des Plaine de l’Orb et de l’Aude » de SERIGNAN.

 

Sortie de 75/80km  plus  les « aller et Retour » de Pézenas soit environ 140/145km.

Parcours peu vallonné avec une dénivelée positive de 1000m environ.

  

- Départ du Stade municipal de Pézenas à 6h30 très précises pour être à l’Espace VIENNET à SERIGNAN à 7h40.

 

- Prendre le départ à 8h avec les collègues du Club pour effectuer le parcours prévu par les organisateurs.

  

Eclairages Avant + Arrière OBLIGATOIRES.

Gilet et brassard réfléchissants fortement conseillés.

  

L’Aller et le Retour se feront par l’ancienne N9 + D612 + D64.

 

- Pour la N9, cela ne pose pas de problèmes pour rouler la nuit car la circulation est faible, la route large et en bon état. De plus, on est visible de loin. 

- Sur les départementales D612 et D64 en direction de SERIGNAN, les bas-côtés sont larges et bitumés. Il faudra rouler en file indienne. Je l’ai personnellement réalisé en 2017.

 

Frais d’engagements à prévoir : 3€ pour les Licenciés FFCT et 5€ pour les non-licenciés FFCT

 

----------------------------------------

 Commentaire d’Hervé FERMIN

 

"Nous avons été quatre à avoir effectué la randonnée aller/retour « PEZENAS/SERIGNAN » comme cela avait été prévu dans la sortie « GrandFondo Acte 4 ».

 

Il y avait deux piscénois, Vincent DEBRUXELLES et moi-même mais aussi Christophe PY et Yves Roques de Montagnac.

 

Nous n’étions pas nombreux il est vrai mais, étant donné le froid et l’heure très matinale, je m'en doutais. Il est vrai que j'aurais été davantage préoccupé si nous avions été une vingtaine à prendre la Nationale.

 

Départ donc de Pézenas à 6h40 à la lampe à pétrole. Celui-ci fut rapide car nous étions  3 rouleurs dans le groupe. La température était de 5°C environ et il y avait un peu d'humidité, mais pas de vent.

 

Nous étions  un peu pressés car, partis avec 10 minutes de retard, nous ne voulions pas manquer le départ groupé de SERIGNAN.  Il n’y a eu aucun problème pour rouler de nuit sur la Nationale car les conducteurs des véhicules nous voyaient de loin et s'écartaient largement.

 

 A 7h45, après 31 km de route, nous sommes arrivés à SERIGNAN et nous avons retrouvé les autres Piscénois

 

Après un petit « noir » et une tranche de pain d'épice, nous avons pris le départ à 8h05/8h10.  Quelques kilomètres plus loin, des cyclistes locaux se sont portés devant et ont commencé à tirer le petit peloton. Nous « quatre », nous n’étions pas « en reste ».

 

A la faveur d'un faux plat, un petit groupe resté compact s’est formé roulant à allure soutenue. Vincent, qui roule souvent seul, n'est pas habitué à cette allure mais il s'est bien accroché, accompagné aussi des piscénois Lucien CHAUMARAT, Georges MUR et Jacques TAURINES.

 

Sur ce genre de randonnée, surtout avec un parcours assez plat, c'est toujours un peu la course et c'est compliqué de gérer le groupe comme d'habitude. Je m'en doutais un peu et j’ai laissé tout le monde s'exprimer mais je ne pensais pas que l'on roulerait aussi vite.

 

Le regroupement des Piscénois s’est fait au ravitaillement de VINASSAN où la saucisse grillée nous attendait. Là, nous avons rencontré Christian LOPEZ, ancien président de notre Club, et nos collègues abeilhanais.

Après avoir repris des forces, nous sommes repartis au même rythme.

 

Juste avant le massif de la Clape, un petit groupe d'une douzaine se dégage, le massif de la Clape est survolé à vitesse grand « V » avec un petit regroupement à PORTIRAGNES-plage car Lucien a cassé le  câble de son dérailleur arrière (Il faudra qu'il fasse avec jusqu’à l'arrivée !) et c'est reparti sur un rythme soutenue.

 

Dans la côte de VENDRES, Vincent a été lâché aussi je l'ai attendu, j’ai laissé partir le groupe de Lucien et nous avons rejoint tranquillement l'arrivée à SERIGNAN. On est arrivé même avant le groupe de Lucien car nous avons manqué une bifurcation et effectué 3 km de moins, cela n'est pas bien grave.

 

Après regroupement et une petite collation, nous repartons tous les 4 du groupe « GrandFondo » pour rentrer sur Pézenas.

 

Cela commence à tirer dans les cuisses pour Christophe et Vincent mais le retour se fait à un rythme soutenu malgré les faux plats montants.

 

Vincent nous a quitté à Servian pour rentrer sur POUZOLLES et moi je me suis arrêté à VALROS,  laissant nos compagnons de sortie montagnacois rentrer à Pézenas.

 

Au final, nous avons parcouru 141/152km avec une dénivelée positive de 1007/1080m .La vitesse moyenne roulante, elle,  se situe entre 28.5km/h-29,3km/h (Les différences sont dues au lieu d’arrivée).

Peu importe les chiffres, ce fut une belle matinée et les cuisses sont encore en bon état.

 

Après cet épisode plus sportif que d'habitude, il faudra être raisonnable jusqu’au « GrandFondo n°5 » car les choses sérieuses commencent.

 

En effet, samedi 10 mars il y aura la sortie des 200km avec 2500m de dénivelée positive. J’espère que le temps sera favorable comme lors des derniers GRANFONDO."

 

------------------------------------------------------------------------

 Samedi 10 février 2018 

 

Départ de Pézenas

Rendez-vous habituel à 9 heures

     au Stade municipal.

  

Un parcours de 130/140km avec une dénivelée positive de 1700 m est prévu. Le point culminant est à 530m.

GPS : https://www.strava.com/routes/11880600

 

La vitesse horaire sera de 25 km/h environ. Cela correspond à 5h20 de route + les arrêts.

 

Les arrêts prévus sont les suivants :

- 1er arrêt : Pause "Point-eau" ou "Pause-café" à SAINT-CHINIAN au 46ème kilomètre. 

- 2ème arrêt : Pause "Ravitaillement" à CEBAZAN au 85ème kilomètre. (La boulangerie est ouverte jusqu'à 13h00). 

- 3ème arrêt : Point d'eau à CAZEDARNES au 90ème kilomètre.

 

ATTENTION

Prendre de quoi se nourrir car,  quand il fait froid,  on consomme des calories et on se déshydrate.

 

Merci de confirmer votre participation au 06 49 45 96 94 tél ou SMS. 

Le lendemain, dimanche 11 février 2018,  la participation au parcours n°1 de la sortie-club est prévu en mode récupération  avec, pour terminer la sortie, la participation à la Grillade à Tourbes sur l’Esplanade « René GIRAUD ».

-------------------------------------------------------------------------

 Dimanche 28 Janvier 2018

.

Reconnaissance du parcours de « l'Héraultaise- Roger PINGEON »

avec le club de Montagnac. 

Départ du gite « Quatrefeuilles d’OC » 980 route de Mayres 34700 Lodève. (06 03 19 36 52).

 

Pour connaître la route d’accès, cliquer sur le lien  suivant (www.quatrefeuilles.info)  puis sur la rubrique " Situation".

 

Voici les modalités de la sortie GRANFONDO (Acte 2)

  

- 8 heures : Présentation de roues en carbone par un artisan. Un café vous sera offert.

- 9 heures : Départ du gite.

- 9 heures 05 : Départ du parking de l'Hypermarché "Hyper U" de Lodève.

 

Déroulement de la sortie

 

Les 85 premiers kilomètres se feront groupés jusqu’au ravitaillement.

 

Si le rythme de ce groupe est vraiment trop rapide, nous ferons un groupe « Piscénois » s’il le faut.

 

Le ravitaillement est fourni sauf si nous sommes nombreux du Club. Dans ce cas, il y aura une petite participation financière à donner.

    

Après le ravitaillement, il y a aura 2 parcours au choix : 

- Un parcours de 118km avec 1400m de dénivelée positive.  (https://www.strava.com/routes/116452243) 

- Un parcours de 145km avec 1940 m de dénivelée positive 

(https://www.strava.com/routes/11229557)

 

Il est prévu un véhicule suiveur sur le grand parcours donc vous avez la possibilité de prendre un petit sac.

 

Je souhaite que l’on soit un maximum sur le parcours de 145km.

 ----------------------------- 

Merci de ma prévenir de votre participation en m’appelant ou par SMS au 06 49 45 96 94 au plus tard vendredi soir. 

 ------------------------------------ 

Commentaire d'Hervé FERMIN

 

" Les samedi 27 et dimanche 28 Janvier 2018, le club de MONTAGNAC organisait un week-end COHESION.

  

Le Co-président Gilles FOUGA et le responsable « Organisation » Richard LEFEBVRE m’ayant invité  à  participer à un entrainement commun le dimanche 28 janvier, au départ de Lodève, j’ai accepté avec plaisir. 

Cet entraînement était important car il avait pour but la reconnaissance des principales difficultés du grand parcours de « l'HERAULTAISE» qui aura lieu le dimanche 1er Avril 2018. 

Cinq piscénois étaient présents à 9 heures au départ de Lodève ce dimanche 28 janvier. Nous étions un peu en avance et c'est par petits groupes que nos collègues de Montagnac sont arrivés.

 

A 9h30, nous avons fait une photo de groupe comptant cinq Piscénois et trente-et-un Montagnacois dont 1 dame et 35 hommes.

Parmi les Piscénois, il y avait : Marie-Noëlle TREBUCHON, Vincent DEBRUXELLES, Franck LAURENS,  Jean-François SERRANO et moi-même. 

Il est à remarquer que peu de Piscénois était au rendez-vous (peut-être un peu de crainte par rapport aux cyclistes montagnacois qui sont plutôt des compétiteurs ?)

  

De bon matin, la température était très fraiche avec un léger vent du Nord, aussi nous avons pris le départ très rapidement car nous commencions à avoir froid. Celui-ci fut rapide, légèrement descendant en direction de Gignac avec un vent favorable. Le groupe était compact et avait un rythme régulier. 

Deux véhicules de MONTAGNAC nous accompagnaient et  nous encadraient pour la sécurité.

  

Après une première pose "besoin naturel", nous avons attaqué  la montée des CAUSSES-de-la-SELLE sous un beau soleil avec une vue magnifique sur les chutes d'eau du fleuve « Hérault ».

  

Dans cette ascension assez longue mais pas très difficile, chacun est monté à son rythme. 

Les coureurs de Montagnac ont vite creusé l’écart.  Nous, les Piscénois, nous avons roulé plus tranquillement en ne perdant pas de vue Marie-Noëlle et Vincent. Nous étions accompagnés de Christophe PY de MONTAGNAC qui vient quelquefois avec nous aux sorties-club,

 

Le regroupement se fit sur le plateau puis nous sommes repartis sur un tempo soutenue mais régulier.  

C'est avec une moyenne de plus de 29 km/h que nous sommes arrivés à MADIERES au Kilomètre 85 sans fatigues particulières. Là, un ravitaillement très copieux, organisé par mon ami Jean-Marie NICOLLE et son épouse, attendaient les cyclistes. 

Après ce ravitaillement, le peloton se divisa en deux groupes, chacun ayant sa voiture suiveuse : Un groupe pour le petit parcours de 118km qui prit  la direction de la côte de MADIERES et un groupe pour le grand parcours qui prit la direction de la côte de ROGUES. 

 Nous avons entraîné Marie-Noëlle avec nous sur le grand parcours et décidé de faire un groupe à part car ce qui suit va être difficile et nous n'avons pas le même niveau que les coureurs de Montagnac. Christophe PY resta avec nous jusqu'à l'arrivée à Lodève, c'est vraiment une personne très sympathique. 

En effet, le début de la côte de ROQUES s'est avéré fastidieux du fait de son pourcentage et de l'arrêt « ravitaillement » assez long. 

 Nous avons trouvé notre rythme rapidement en essayant de ne pas se perdre de vue dans cette ascension.

 

Une vue magnifique avec les monts enneigés au loin nous a accueillis sur le plateau avec une température très agréable qui flirtait les 14°C. Nous avons attaqué  ensuite la descente « côté Sud » du cirque de NAVACELLES et la redoutable ascension du « côté Nord ». 

Certains d'entre nous ne connaissent pas les lieux et étaient émerveillés malgré la difficulté de l'ascension avec ses passages à 15%.

 

Nous nous sommes regroupés en haut au belvédère de la BAUME-AURIOL puis nous avons repris la route afin d' « avaler » les lignes droites et les faux plats en direction de SAINT-PIERRE-de-la-FAGE.

  

Les jambes commençaient à tirer car l'ascension du cirque de NAVACELLES laisse toujours des traces de fatigue. 

Pour terminer, la descente en direction de Lodève ne fut qu'une formalité appréciée de tous.

 

Au final, nous avons effectué 132km avec plus de 1600m de dénivelée à 27km/h de moyenne. 

Pour conclure, nous dirons que tout le monde a été très satisfait de la journée."

Bonne organisation de Montagnac, beau parcours, un super temps pour une fin janvier, un groupe soudé, une bonne moyenne, que demander de plus ?

 

---------------------------------------------------------------------- 

Samedi 13 janvier 2018 

 

Modalité de la sortie GRANFONDO (Acte 1) 

 

 Parcours de 128km

(Openrunner n° 8214308)

Départ à 9h du Stade municipal

Temps : 5h10 / 5h20,   Dénivelée : + 1675m

Pause : 20mn au 75ème kilomètre à LUNAS

-------------------------------

Commentaire d'Hervé FERMIN 

"La sortie s'est très bien passée. On était une douzaine à effectuer l’intégralité du parcours.

Côté météo, il y a eu du froid avec un peu de vent sur le plateau de l'ESCANDORGUE mais on est mi-Janvier ! 

En définitive, je trouve que l'on a eu des températures assez clémentes pour la saison et peu de vent. Quelques rayons de soleil supplémentaires auraient été bien sûr les bienvenus."

Dimanche 14 Janvier 2018

  Sortie club :  Parcours n°1 de 50 km en mode récupération puis Grillade à Tourbes sur l’Esplanade « René GIRAUD ».

Sortie annulée pour cause de mauvais temps (Pluie)

  -------------------------------------------------------------------------------------